Voyageuse d’affaires

Malgré les tensions provoquées par les récents événements, et en dépit de tous les bruits qui courent, sachez qu’à Bookmark nous continuons de travailler pour le compte de nos clients.

Dans les semaines à venir, nous allons entendre dire que les voyages d’affaires sont «morts» et qu’ils ne pourront être ressuscités. Les médias vont répéter jusqu’à plus soif que «les voyageurs d’affaires sont disparus pour de bon… ils ne reviendront pas».

Mais un des avantages d’œuvrer dans cette industrie depuis 25 ans, c’est que j’ai déjà entendu ça. Bien des fois. Le refrain, suite au 11 septembre et au SRAS, disait la même chose: «Les voyages d’affaires, c’est terminé, et pour de bon. Ça ne reviendra pas.»

Mais les experts avaient tort à l’époque, et ils n’auront pas plus raison cette fois. Même si l’impact de la COVID-19 semble plus important que celui de ces deux crises, je suis convaincu que les voyages d’affaires vont bel et bien reprendre, et avec vigueur.

Pourquoi?

Parce que les affaires ont continué à se mondialiser depuis, et que nous sommes avides de contacts humains, et ce, même en affaires. Ce n’est pas pour rien s’il y a de plus en plus de salons professionnels et de congrès.

Mais ne vous fiez pas qu’à moi. Ce week-end, le responsable de la chronique voyage d’affaires du Financial Times, Michael Skapinker, a dit exactement la même chose, mais de façon bien plus éloquente: «Nous sommes une espèce qui ne reste pas en place, toujours curieuse de savoir ce qui s’en vient. Les voyageurs d’affaires ont beau ronchonner souvent, ils éprouvent du plaisir lorsqu’ils doivent se rendre dans une ville qu’ils aiment ou à une destination qu’ils ne connaissent pas encore. Les voyageurs d’affaires seront de retour.»

Conclusion: je ne connais aucune société qui soit mieux en mesure que nous de contribuer à relancer les voyages quand le pire sera passé. À Spafax et Bookmark, le voyage est dans nos gènes. C’est ce qui fait de nous une entreprise unique… et ça, ça ne changera jamais.

À propos de nous